• alt text
  • alt text

Facebook

Twitter

Google +

Label Invidia Records

EO Invidia Music Publishing

Marloo

Après son baccalauréat en Taranto (Les Pouilles – Italie), Maria Zamino décide de partir pour Rome pour accomplir à son rêve depuis l’adolescence : être une comédienne de théâtre. Elle s’engage alors dans une formation professionnelle intensive avec Michele Cavallo, metteur en scène et psychologue de Rome, et elle entre à faire partie de sa compagnie de théâtre contemporain, OrmaFluens. Cette expérience l’amène à jouer pendant trois ans dans différents lieux (squats, centre psychiatriques, théâtres, rue). Au même temps elle s’inscrit à la faculté de lettre de l’université de Rome La Sapienza pour suivre une formation dans les « arts et sciences du spectacle » grâce à laquelle elle a l’opportunité de suivre nombreuses stages et ateliers avec des importantes personnalités du spectacle internationaux. Après avoir obtenu son diplôme universitaire, elle parte pour Paris pour un peu plus d’un an pour suivre des formations théâtrales. A Paris, elle suivi une formation professionnelle intensive d’interprétation sur le texte avec Jean-Paul Denizon (ancien assistant de Peter Brook), elle commence un cours de danse contemporaine avec Toni D’amelio chez l’école Peter Goss et elle suivie un stage de mime corporel avec Ella Jarosrewicz chez Magenia (école internationale de mime corporel). En suite elle rentre vivre à Rome et elle participe à des stages intensifs en Italie. Les plus significatifs sont : un stage sur l’exploration du « monde pré-expressif » de l’acteur, sur le training physique/vocal et sur la construction d’une partition physique du rôle avec Lina Della Rocca qui travaille avec Iben Nagel Rasmussen de l’Odin Teatret depuis 1989 ; un stage avec Emma Dante sur l’improvisation et la mise en scène de son spectacle « Cani di Bancata » et un stage avec la compagnie Motus sur la mise en scène de leur spectacle sur Fassbinder « Piccoli episodi di fascismo quotidiano » où elle explore aussi l’utilisation de la vidéo sur scène. Suite un période de crise et remise en question, elle décide de ne plus continuer dans le théâtre et de cultiver des autres passions. Elle suivi des cours de communication dans l’art et elle décide de s’installer définitivement à Paris en 2007. Elle commence travailler pour des galeries d’art et design comme directrice artistique et en 2010 elle décide de renouer ses premières amours avec le théâtre parce que le premier amour on l’oublie jamais. Elle met donc en scène avec Louise Heem à la Société des Curiosités « Je vous salue Marie » dans le quel est remonte seule sur scène. Enthousiaste de cette expérience et en ayant une forte envie de monter sur scène et créer, elle décide de faire partie de la compagnie J'aime ce Garçon et commence parallèlement des autres projets de théâtre, danse, cinéma et vidéo. Elle joue comme protagoniste en deux courts métrages : « 4 colombes sur une antenne télé » de Martin Tronquart et « Je m’en fish » de Emmanuel Trousse. Parmi toutes ses expériences, Maria se dédie aussi à l’écriture et adaptation d’un morceau musical composé par son ami producteur Antonello Moscaretti qui gère sa propre maison d’éditions musicaux en Italie, la Invidia Records. Cette collaboration donne vie à une première chanson qui verra publiée en 2012 et sera donc chantée par Maria sous le nom d’art de MARLOO. Dopo la maturità classica a Taranto, Puglia, Maria Zamino decide di partire per Roma per inseguire quello che è il suo sogno fin dall’adolescenza: fare teatro. Inizia allora una formazione professionale intensiva con Michele Cavallo, regista e psicologo di Roma ed entra a far parte della sua compagnia, OrmaFluens, recitando in spazi insoliti come centri psichiatrici, centri sociali o per strada ed in alcuni teatri di Roma. Negli stessi anni, si inscrive alla facoltà di Lettere dell’università La Sapienza di Roma per seguire il corso di “Arti e Scienze dello Spettacolo dove ha la grande opportunità di seguire stage con molte importanti personalità dello spettacolo e del teatro internazionale. Dopo aver ottenuto la laurea, parte per Parigi per circa un anno e mezzo per fare delle esperienze di teatro all’estero. Qui, segue una formazione professionale intensiva con Jean-Paul Denizon, (assistente di Peter Brook per 15 anni), inizia inoltre un corso di danza contemporanea con Toni D’amelio presso la scuola per danzatori di Peter Goss e segue uno stage di mimo con Ella Jarosrewicz presso Magenia (scuola internazionale di mimo corporeo). Dopo l’esperienza parigina, rientra a Roma e segue degli stage professionali per tutta Italia. I più significati per il suo lavoro sono stati: uno stage sull’esplorazione del “mondo pre-espressivo” dell’attore, sul training fisico e vocale e sulla costruzione di una partitura scenica condotta da Lina Della Rocca del Teatro Ridotto di Bologna (che lavora dal 1989 con Iben Nagel Rasmussen dell’Odin Teatret); uno stage con Emma Dante sull’improvvisazione e la creazione del suo spettacolo « Cani di Bancata »; uno stage con la compagnia Motus sulla creazione del loro spettacolo su Fassbinder « Piccoli episodi di fascismo quotidiano » dove esplora anche l’utilizzazione della camera in scena. In seguito ad una messa in questione del proprio universo creativo, decide di fare una pausa col teatro e di coltivare delle altre passioni. Segue dunque un corso di comunicazione nell’arte e decide di lavorare nell’ambito dell’arte contemporanea. Torna definitivamente a Parigi nel 2007 e inizia a lavorare come direttore di galleria in una galleria di design e collabora nell’organizzazione di esposizioni di arte contemporanea e video-arte. Nel 2010 decide di ritornare al suo primo amore, il teatro, perché sente di aver voglia di investirsi nuovamente nella creazione teatrale e perché “il primo amore non si scorda mai”. Mette così in scena con Louise Heem alla Société des Curiosités « Je vous salue Marie » e sotto la sua direzione sale da sola in scena. Entusiasta di questa esperienza e con la voglia di investirsi, decide di far parte della compagnia J'aime ce Garçon ed inizia in parallelo degli altri progetti nel campo del teatro/danza, del video, del cinema e della musica. Recita come attrice protagonista in due corto metraggi: “4 Colombes sur une antenne télé” di Martin Tronquart e “Je m’en fish” di Emmanuel Trousse. Fra le tante esperienze e attività artistiche svolte nel suo percorso fra Parigi e Roma, Maria trova il tempo di scrivere e adattare un testo per un brano composto dal suo amico e produttore Antonio Moscaretti, proprietario di una piccola etichetta discografica italiana la Invidia Records. Questa collaborazione da frutto ad un primo singolo che verrà pubblicato nel 2012 nel quale Maria canta col nome d’arte MARLOO.